Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 21:59

terres-perdues.jpg

 

Je termine tout doucement le tome 3 de la Tour Sombre, "Terres Perdues".

 

On retrouve avec plaisir les personnages rencontrés dans le tome précédent.

Roland le Pistolero apparaît de plus en plus humain, paternel.

 

Ce n'est pas une lecture facile, je me suis habituée à quelques livres de Bit Lit, j'avoue ! alors j'ai du mal à me concentrer et prendre le temps de lire chaque mot, au lieu de lire en diagonale.

C'est de l'écriture de haut vol, de vraies descriptions, et survoler les phrases n'amène à aucune compréhension, il faut relire et remettre les mots dans le bon ordre !

 

Il me reste un seul tome dans la bibliothèque et je sais déjà que l'aventure n'aura pas abouti. Pourtant il fait 1000 pages le tome 4.

 

J'aime ce genre de récit, on avance dans un paysage, on grimpe les collines, on traverse des villes, on entre dans les égoûts, et surtout, on partage les souffrances et les espoirs des personnages.

 

Une vraie aventure littéraire et initiatique, horrifiante à souhait.

Entre le tome 2 et le tome 3, il s'est passé plus de vingt ans dans la vie de Stephen King, je plains les lecteurs qui ont lu au fur et à mesure, peut-être ne connaîtront-ils jamais la fin de l'aventure. Car la Tour Sombre est une vraie quête du Graal.

Ce que j'apprécie dans les notes de Stephen King, c'est qu'il dit avoir écrit le tome 3 sans même le plannifier, les mots et les histoires lui sont venus pendant leur écriture.

Cela me rassure, car j'écris de la même manière, en tapant des mots les uns à la suite des autres et en me plongeant dans l'inspiration lorsqu'elle arrive.

 

Je ne résiste pas à insérer cette image de Stephen King que je trouve très représentative de son aventure avec sa Saga de la Tour Sombre.

 

stephen-king.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Manue - dans Lecture
commenter cet article

commentaires