Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 11:16

insomnie.jpg

 

Pour les lecteurs de la Tour Sombre et de Ça, vous allez trouver beaucoup d'éléments croisés et familiers.

Les premières pages m'ont provoqué des insomnies, venant de la part de Stephen King, ça ne m'étonne plus. Il a l'art et la manière de nous toucher jusqu'à notre inconscient.

Ce livre me plaît car pour le moment, il n'y a pas d'horreurs. Il y a une histoire d'amour, entre personnes d'un certain âge qui semblent rajeunir.

Les insomnies ont leur raison d'être, il faut beaucoup de patience pour la découvrir. Le roman est énorme, alors je progresse tout doucement sans savoir du tout où SK m'emmène!

Il y a peut-être quelques longueurs, je ferme souvent le livre après deux pages, il n'est pas prenant au point de ne pouvoir le finir en une nuit ou deux.

Cela n'enlève en rien la qualité de l'écriture, l'attachement à certains personnages, l'intérêt pour les histoires d'amour, un amour perdu et un amour naissant et les éléments purement fantastiques qui ne sont pas ordinaires.

Nous nous retrouvons à Derry, et le fantastique arrive tardivement.

Les descriptions de ce que voit Ralph me font penser aux images du "Royaume des Devins" de Clive Barker, mais il y a plein d'histoires autour qui en font un livre dynamique, mystérieux, et que l'on a envie de continuer à lire, sans empressement, avec un plaisir renouvelé.

Encore un roman de SK que j'adore. Il est énorme et lourd à porter, c'est son seul inconvénient!

Repost 0
Published by Manue - dans Lecture
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 08:45

charlie.jpg

 

J'ai de vagues souvenirs du film, et ayant vu de bonnes critiques du livre, je me suis décidée.

Encore une fois, c'est du Stephen King des débuts, le suspens, l'horreur, les personnages plongés dans leur cauchemar.

Charlie et son père sont deux êtres très attachants, l'un paye l'erreur de jeunesse de l'autre.

Il y a un maximum de personnes très inhumaines et parfois le miracle de ces gens que l'on attendait plus, qui rendent service gratuitement, sans poser de question, juste parce qu'ils croisent leur chemin.

Je recommande ce roman, qui laisse une impression très forte et une sensation de huis-clos, avec beaucoup de fantastique pour les amateurs, un fantastique qui se confond avec la réalité au fil des pages et qui finit par sembler tout à fait normal.

J'ai choisi cette couverture qui n'est pas celle de mon livre mais qui est très représentative de l'impression qu'il me reste après avoir terminé l'histoire. Au revoir Charlie et bonne chance.

Repost 0
Published by Manue - dans Lecture
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 10:12

la-part-des-tenebres.jpg

 

Une fois n'est pas coutume, j'ai mis ici une image extraite du film adapté du roman La part des ténèbres.

Il y a à peu près 20 ans, lorsque j'ai découvert Stephen King, j'avais eu La part des ténèbres entre les mains, je l'ai commencé et n'ai pas pu le finir, mais il m'avait laissé une impression intense.

J'ai retrouvé le plaisir des premiers romans de King. Je me suis replongé dans l'univers de "ça", Bazaar et Minuit 2 et 4.

L'histoire prend vraiment aux tripes et tient en haleine jusqu'au bout, la preuve est que je suis allée voir la fin en diagonale, tant le suspens devenait insoutenable.

Du vrai Stephen King comme on l'aime. Lecture obligatoire !!!

 

Repost 0
Published by Manue - dans Lecture
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 10:03

lisey.jpg

 

Stephen King nous assure dans son épilogue qu'il ne s'agit pas de son histoire personnelle et que Lisey n'est pas Tabitha. J'ai eu beaucoup de mal à ne pas les transposer.

L'histoire est assez introspective, on est dans la tête de Lisey et on y reste.

Quelques passages difficiles, dignes de Stephen King, côté violences physiques.

Vers le milieu du roman, on plonge dans le territoire fantastique, et on comprend que l'on entre dans les royaumes des artistes, de l'imaginaire, de l'inspiration.

On découvre peu à peu la vie réelle de l'écrivain, feu le mari de Lisey.

C'est un bon roman, assez loin des premiers écrits de Stephen King.

On entre aussi dans un langage très créatif et comme dans beaucoup d'autres romans, on finit par apprendre et à adopter de nouveaux mots, gage de la sympathie inspirée par les personnages.

Je le recommande pour les amoureux de l'écrivain et amateurs de belles histoires d'amour, au-delà de la mort.

Repost 0
Published by Manue - dans Lecture
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 00:06

 

le-fleau-copie-1.jpg

 

J'ai tellement vu de déclinaisons de cette histoire (films, téléfilms) que cela m'a un peu gâché la lecture.

Mais il est facile de rentrer dans l'histoire rédigée telle une quête, et avancer avec les personnages.

L'histoire est bien construite, il y a juste un peu trop de personnages à mon goût, j'ai toujours du mal à retenir les noms de chacun, après je confonds tout le monde. C'est pour cela que je ne suis pas fan de Fantasy, il faut avoir une mémoire en béton, aimer les détails pour pouvoir suivre un minimum. Et je sais que je râte des chefs d'oeuvre (toujours pas réussi à rentrer dans le Seigneur des Anneaux, bouhhh).

 

C'est un bon classique, à lire impérativement pour les lecteurs assidus de Stephen King.

Sont très bien décrits l'horreur de la maladie, les pertes humaines, le monde de désolation et l'espoir au bout du chemin, la reconstruction et le combat contre le mal.

Très peu de fantastique, mais de l'horreur à bonne dose.

Pour les amateurs, le personnage de Randall Flagg est de retour, c'est un vrai plaisir de le retrouver ici, je l'ai connu dans la Tour Sombre (Walter). J'aime ces petits indices que laisse Stephen King dans différents livres où on finit par en apprendre un peu plus sur un personnage, une histoire.

A propos d'indices,

J'ai lu Coeurs Perdus en Atlantide, c'est un livre magnifique (un superbe film aussi, avec le fabuleux Anthony Hopkins)  et j'ai enfin compris qui était Ted Brautigan grâce aux derniers volets de la Tour Sombre !


Repost 0
Published by Manue - dans Lecture
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 23:57

rose-madder.jpg

 

J'aimerais mettre cette image dans un format encore plus grand... Bravo à son auteur en tout cas.

Cette image est le coeur du roman, son côté fantastique.

Autour du pur fantastique, l'histoire d'une femme battue, torturée durant 14 ans par son mari.

ça décoiffe, pour ceux qui ont connu les violences domestiques, attention!

Cela est d'ailleurs intéressant, car on est bien sûr dans la tête de la femme battue, mais aussi dans celle de son mari. On est plongé dans de la pure et triste réalité, dans le quotidien de ces êtres.

Je ne dirai rien d'autre de l'histoire, à vous de la découvrir.

Par contre, au moment où j'écris ces lignes et où j'ai terminé ce roman, j'avoue qu'il ne laisse pas indemne.

Il est très bien écrit, prenant, passionnant.

Un autre que King aurait pu l'écrire, sauf qu'ici, l'horreur n'est pas fantastique, elle est réelle, ce qui la rend encore plus bouleversante.

Les deux Rose, Rose Madder et Rose la femme battue. Je n'en dis pas plus. Mais pour ceux qui ont lu la Tour Sombre, ils y verront un beau retour du Ka, de la Rose...

Je ne veux pas écrire que c'est mon roman préféré de King, parce qu'il est différent de Simetierre ou de Ça.

Mais c'est un livre qui m'a marquée, passionnée et vraiment, j'ai aimé cette lecture.

 

Maintenant j'attaque L'Histoire de Lisey !!!

 

Repost 0
Published by Manue - dans Lecture
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 23:50

De Clive Barker.

royaumedevins.jpg

 

J'ai choisi cette image qui n'est pas celle de mon livre car elle est très caractéristique, j'adore!

Le royaume des devins, c'est un livre posé sur mon chevet, je l'ai commencé, j'ai du mal à le reprendre, mais pourtant, je sais que je l'aime. Bizarre. Etrange. Et cela résume aussi le genre littéraire.

On est dans un royaume magique, fantastique, il y a des fantômes, des spectres, des choses étranges et pourtant normales (du fantastique presque non fantastique)...

J'ai bien peur que ce livre soit impossible à résumer, je n'y vois pas d'histoire, il n'y a pas d'histoire qui y soit racontée, comme dans un roman.

C'est plutôt une balade dans le monde de l'imaginaire et le monde réel, il y a un peu d'action, mais bon, ce n'est pas un livre d'action. Je l'ai reposé pour lire du Stephen King, pour qu'il se passe des choses que je comprends.

Ce livre vous emmène quelque part, on ne sait pas vraiment où, et c'est toute la force du Royaume des Devins.

Je pourrais le comparer à un livre de développement intérieur, ou spirituel, il ne se lit pas d'une traite en suivant une trame, un suspens, mais il se lit, et l'écriture est sublime, les mots sont beaux, l'histoire est pure magie...

Je ne crois pas que les mots existent vraiment pour en parler.

Pour les amateurs de magie, de monde imaginaire, de bonne littérature, de voyages enchanteurs, ce livre est pour vous.

 

Repost 0
Published by Manue - dans Lecture
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 23:45

roadmaster.jpg

 

Enfin un roman de Stephen King qui ne me fait pas faire de cauchemars, plutôt agréable avant d'attaquer Shining et après avoir fini la Tour Sombre.

Roadmaster est l'histoire d'une voiture, c'est du pur Stephen King en terme d'histoires américaines, du terroir.

On découvre le travail de la police du coin, de l'intérieur, et c'est surtout basé sur les relations humaines, on passe un bon moment à écouter une histoire au coin du feu.

Quelques scènes décoiffantes, pour l'auteur qui se respecte, mais le reste est vraiment raisonnable.

J'ai adoré les personnages, très humains, très attachants.

Le livre n'est pas marquant mais il est vraiment agréable, comme un bon milk-shake devant une comédie.

Il n'est pas très long, donc on n'a pas l'impression de perdre son temps, il se lit bien, vite et il est tout doux.

Pour les inconditionnels du King, mais pas très caractéristique pour le côté horreur.

Repost 0
Published by Manue - dans Lecture
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 23:44

J'ai relu Shining, et il me terrorise toujours autant.

Shining est un classique, un film à voir, car Nicholson est plus terrifiant que Jack dans le roman.

wallpaper_shining.jpg

Par contre, quelle sensibilité dans l'enfant, c'est lui le héros de l'histoire, tout se passe dans sa tête, il aime inconditionnellement son père, jusqu'au bout, et c'est tellement réaliste, psychologique, profond. Aimer son bourreau au fond, c'est cela.

Les autres sujets de la folie, l'alcoolisme, la solitude ou plutôt l'isolement, les relations familiales et puis un soupçon de fantastique qui ne fait pas de mal.

The_Shining_face.jpg

Repost 0
Published by Manue - dans Lecture
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 23:19

 

Bon j'admets, j'ai totalement délaissé ce petit blog, j'étais concentrée sur ma recherche d'emploi et sur un autre blog consacré à mon activité de voyance.

 

Bilan de mon premier roman publié, pas terrible, quelques achats, la plupart de la part d'amis (si au moins tous les "amis" facebook l'avaient acheté, ça pourrait être un peu significatif, mais ça ne marche pas ainsi).

 

Les surprises étaient du côté d'achats où on ne m'a pas prévenue avant, donc des achats de personnes inconnues, j'ai eu le plaisir de voir mon livre dans des listes créées par des lecteurs, livres à acquérir, ou à lire, etc. ça fait toujours plaisir.

J'ai aussi reçu une vraie critique, très constructive, et ainsi, je peux améliorer le second tome.

Mais il est toujours en chantier, en attente plutôt, et ce n'est pas trop la période pour l'écriture visiblement.

Trop de projets dans la tête, des envies, des rêves à réaliser, des réalités à vivre, et au final, Internet, les emails qui sont chronophages, à la fin, peu d'énergie pour la vraie créativité.

Fort heureusement, la lecture fait partie de mon quotidien, impossible de dormir sans lire.

 

J'en reviens donc au sujet du post, mes dernières lectures.

 

Après avoir avalé la Tour Sombre, 7 tomes conséquents, longs, ardus, mais aux personnages ô combien attachants, Roland fera toujours partie de ma vie... j'ai remis ça avec Stephen King.

 

 

 

Personnellement, mes préférés sont les premiers que j'ai lus de lui

Simetierre, ça, Bazaar, Minuit 2 et 4, Le Fléau, la Peau sur les Os, Dead Zone....

Mais j'ai fait de nouvelles découvertes en lisant les critiques sur Amazon, mon site fétiche pour jauger un livre avant achat. Je vais les commenter dans des posts séparés

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Manue - dans Lecture
commenter cet article