Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 10:02

J'aurais aimé pouvoir proposer mon livre au format papier, mais pour le moment, je le propose en ebook sur Amazon.

L'avantage c'est qu'il ne coûte pas très cher.

Le faire imprimer sous un format livre a un coût, je réfléchis à une formule qui pourrait contenter ceux qui me le demandent en papier et mon porte-monnaie.

En incluant les frais de port, je devrais vendre mon livre dans les 18 euros, alors je pense qu'il est plus judicieux de le proposer en ebook, avec sa petite promotion sur facebook et je récolte régulièrement les demandes qui me sont faites pour son impression.

 

Quant à se faire éditer, j'ai eu des propositions, les premières consistaient à signer un contrat d'auteur : payant, on perd ses droits d'auteurs, et la commission est dérisoire, nombre d'exemplaires minimum et promotion personnelle. Donc, gros apport financier et un écrivain n'est pas un commercial, chacun son métier.

 

Les secondes propositions étaient des contrats d'édition. La première réaction fut la joie d'y être arrivée, tous les écrivains en rêvent, mais là encore, on perd ses droits d'auteurs, et il faut compter sur le dynamisme de la maison d'édition à faire la promotion, puis se déplacer dans tous les salons du livre pour écouler la marchandise. Certes cela ne coûte rien à l'auteur, mais la commission est encore une fois, ridicule.

 

L'auto édition avec l'utilisation massive d'internet, les versions Smartphone et la liberté que garde l'auteur m'ont convaincue de faire ce choix.

Certains auteurs à succès font aussi de l'auto édition, ce n'est plus synonyme d'insuccès ou de dépit.

Merci de votre fidélité et n'hésitez pas à laisser votre commentaire.

Repost 0
Published by Manue - dans Ecriture
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 12:46

L'analyse que je propose ne concerne que moi !

Dès le premier Tome de Harry Potter, je me suis sentie concernée par l'histoire.

Moi aussi j'adorais aller à l'école, retrouver mes amis, et j'étais malheureuse lorsque sonnait l'heure des vacances d'été, avec ses corvées de désherbage et de triage de patates et autres écossages de petits pois.

Heureusement, certaines vacances se passaient en famille, avec mes cousins, et là, c'était bien !

Je n'ai pas eu de professeur Dumbledore, mais j'ai eu, sans aucun doute, autant de respect et d'admiration pour bon nombre de mes professeurs et instituteurs.

J'ai aussi rêvé de pouvoir partir en pension, ce que j'ai finalement fait à l'université !

A plus de 40 ans maintenant, j'ai toujours l'attirance pour l'école, l'enseignement, mais du côté élève.

Si je le pouvais, je serais étudiante à vie, inscrite à des matières qui, plus jeune, ne m'intéressaient pas tant que cela : les mathématiques et l'histoire, notamment, qui aujourd'hui me fascinent et me semblent si faciles.

Une école de magie dans un vieux château, une vieille bibliothèque, des cours de potions, je voudrais, d'un coup de baguette magique, que cela prenne vie et y aller, dès l'âge de 11 ans.

Les paysages de la campagne anglaise, le lac sombre, les escaliers qui bougent seuls et les tableaux animés, je ne remercierai jamais assez JK Rowlings d'y avoir pensé, et de l'avoir aussi bien écrit, aussi longuement, et j'en voudrais encore et encore !

Voilà pour la petite analyse du samedi matin !

Repost 0
Published by Manue - dans Roman
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 18:34
Poker Winamax, vous pouvez jouer, apprendre et vous perfectionner.
Repost 0
Published by Manue - dans Poker
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 18:31

les-trois-cartes1

 

 

Comme je vous le disais un peu plus tôt, j'ai entamé la Tour Sombre, Tome 2 "Les trois cartes", de Stephen King.

Le premier Tome était un livre modeste, mais le tome 2 passe aux choses sérieuses : 500 pages en petits caractères.

Je ne parlerai pas une seconde du besoin de lunettes pour lire le soir, qui s'est intensifié avec l'âge les formats poche, choisis eux-mêmes par souci d'économie et d'ergonomie.

J'ai eu du mal à m'y remettre et je vous raconte la petite anecdote :

Dès les premières pages, lors de la rencontre avec Eddy, je pensais que nous étions dans un bar américain, et au fur et à mesure des pages, il y eut de plus en plus d'incohérences...

Puis j'ai enfin compris que nous étions à bord d'un avion, du coup, j'ai compris la vision de la première page... alors j'ai tout relu !!!

C'est du Stephen King, bon, brut, rugueux, horrifiant et souvent marrant. Les homards sont drôles mais sont des monstres... du vrai art...

Repost 0
Published by Manue - dans Lecture
commenter cet article
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 12:36

Souvent en panne d'inspiration, tétannisée devant la page blanche, j'ai utilisé internet pour m'inspirer.

Vous qui êtes arrivé sur ma page, en faisant le même type de recherche, je souhaite aller plus loin afin de répondre à vos questionnements.

 

Comment trouver le sujet, le style?

Je crois que la lecture intensive est la clé d'un écrivain. Référez-vous à vos lectures préférées, le livre que vous reprenez avec plaisir, que vous lisez sans embûche, cela vous donnera une première idée.

 

Internet est votre ami

De nombreux articles existent sur les techniques d'écriture. Mais je vous mets en garde, ne vous laissez pas décourager. Beaucoup de textes sont incisifs et négatifs, et vous risquez de vous sentir visés. N'en faites rien, gardez votre rêve et faites tout pour aller au bout. Cela vous appartient et personne ne peut vous le voler.

 

Parmi les articles intéressants, retenez ceux qui décrivent de vraies techniques. Pour mon roman, j'ai découvert que j'étais dans le récit initiatique. Pour ce genre, il y a quelques règles, un schéma usuel, cela vous aidera et vous donnera même de nouvelles idées.

 

Continuez les recherches

Le plus difficile est de les cibler. Pour mon roman fantastique, j'ai commencé par étudier la signification de ce mot, ce qu'il implique, ce qu'il n'est pas. Si je parle d'une région, de villes, je fais des recherches. Même si l'on écrit dans l'inspiration et sans loi, à un moment donné, il faut de la cohérence.

 

Soignez votre style et soyez impitoyable

Les fautes d'orthographe doivent disparaître. Il est indispensable qu'une personne extérieure vous lise et corrige.

Les coquilles sont automatiques avec l'écriture au clavier. Certes votre traitement de texte va en déceler beaucoup, mais la lecture sur papier et par une autre personne sont les méthodes les plus efficaces.

Il en va de même pour la grammaire.

En dehors de ces règles incontournables, votre style vous est personnel, et cela, personne ne va vous le faire changer, c'est votre oeuvre, elle vous est personnelle, ne fléchissez pas.

Pour les tournures lourdes et autres imperfections, j'en reviens au livre de Stephen King "Ecritures" qui a mon avis, contient de très bons conseils.

Exemple : faites simple, coupez dans le vif, réduisez. Ne pas abuser du participe présent.

Ces règles, vous en faites ce que vous voulez, bien sûr. La richesse de ce métier, de cette activité, c'est la liberté qui l'accompagne.

 

Faites vous plaisir

L'enthousiasme est dans bien des domaines, une clé de réussite.

Une musique peut vous inspirer, vous vous sentez bien, vos écrits le refléteront.

 

Ne fléchissez pas

Je le dis et le répète, votre liberté c'est votre rêve, et vous pouvez le réaliser. Les embûches, les empêcheurs de tourner en rond et les réponses négatives sans explication vous tomberont dessus. C'est normal. Il faut s'y préparer. Et dans toutes ces informations, retenez qu'elles sont précieuses, mais ne les prenez pas pour argent comptant. Gardez votre oeuvre dans votre coeur, elle est à vous et le restera tant que vous le déciderez.

 

Fermez les portes

C'est une règle incontournable. Au fur et à mesure de votre écriture, vous ouvrez des portes, vous semez du mystère, des intrigues. Deux choses :

1/ Avant d'écrire le mot Fin, relisez et vérifiez que tout est résolu, expliqué. Un lecteur frustré n'est pas souhaitable.

2/ Certaines intrigues ne devraient pas durer 200 pages. L'intrigue principale peut s'offrir ce luxe, mais la solution à d'autres problèmes est un facteur de soulagement et de plaisir, donc, fermez quelques portes au fil de l'histoire.

 

Oui, mais où je trouve mes idées ???

1/ En lisant et en lisant encore, tout ce qui vous fait plaisir.

2/ En écrivant. Si vous n'êtes pas en train d'écrire, et que vous n'avez pas l'esprit débordant d'idées, cela risque de rester en l'état. C'est mon cas. Mais lorsque je m'y mets, j'ouvre mon fichier, les doigts sur le clavier, j'écris le premier mot qui me passe par la tête, une phrase, une mélodie, et au bout d'un moment, des idées arrivent toutes seules, s'enchaînent.

Ainsi le final de mon roman s'est imposé à moi, de cette manière, ça a été magique et même... jouissif.

C'est une affaire de magie, de muse, de ce que l'on veut, mais c'est vraiment bizarre comme sensation, et je pense que c'est la dose de plaisir que tout artiste recherche.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Manue - dans Ecriture
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 19:35

Avant d'écrire et puis de sélectionner mes lectures et autres séries télé, j'ai voulu en savoir plus sur ce genre littéraire.

 

En français, on distingue la science-fiction, le fantastique et la fantasy. Il y en a d'autres, cf genre littéraires sur Wikipedia.

 

En anglais, fantasy signifie à la fois fantasy et fantastique.

 

Le fantastique, c'est la rencontre de l'imaginaire avec notre monde réel.

Exemple : un fantôme sort de votre cave, un vampire vous attend au coin d'une ruelle (vous l'aurez un peu cherché non?), et autres télépathies, télékinésies, sorciers, magie, et tout le monde des farfadets, fées, mais toujours dans un contexte réaliste.

On parle de l'ésotérisme, de la voyance, de l'astrologie, mais dans le contexte, elles deviennent de vraies sciences, qui, parfois, sont enseignées dès l'âge de 11 ans...

Dans notre vrai monde, lorsque ces sciences en deviennent de vraies, on parle de réalisme fantastique, exemple: l'étude des ovnis.

 

La fantaisy, c'est un autre monde. Le Seigneur des Anneaux en est l'illustration parfaite.

Tout est créé: mondes, paysages, créatures telles que les sirènes, les gnomes, les trolls, les elfes, etc.

 

La science-fiction se base sur les technologies, c'est parfois de l'anticipation, exemple de Star Trek à son époque.

 

Depuis peu, on a de nouveaux mouvements, comme la bit-lit, "littérature mordante", mélange de fantaisy urbaine et de chick lit "littérature pour les filles". Exemples: Anita Blake, La Communauté du Sud (True Blood).

 

Question : à quel genre appartient Harry Potter ?

 

 

 

 

Repost 0
Published by Manue - dans Ecriture
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 10:28

pistolero

 

Que dire de Stephen King qui n'ait déjà été dit !

Je viens d'entamer la Tour Sombre, cela fait des années que ces livres prennent la poussière, ils sont du genre "Fantasy" ce qui n'est pas mon univers préféré, mais ayant fait le tour des livres que j'aime, je me suis attelé à cette tâche.

Je commence donc par le premier tome d'une série (infinie ?) de 8.

Stephen King n'a pas programmé cette saga, il l'écrit au fur et à mesure de sa vie d'homme.

Le Pistolero, défini par la suite Tome 1, est un recueil de nouvelles, et de là continue l'histoire, une quête, un univers un peu à part du style habituel de l'écrivain, que l'on peut déjà pressentir dans Le Talisman, puis Territoires, Insomnie et Coeur perdu en Atlantide.

 

  1. Le Pistolero, 1991 ((en)The Gunslinger, 1982)
  2. Les Trois Cartes, 1991 ((en)The Drawing of the Three, 1987)
  3. Terres perdues, 1992 ((en)The Waste Lands, 1991)
  4. Magie et Cristal, 1998 ((en)Wizard and Glass, 1997)
  5. Les Loups de la Calla, 2004 ((en)Wolves of the Calla, 2003)
  6. Le Chant de Susannah, 2005 ((en)Song of Susannah, 2004)
  7. La Tour sombre, 2005 ((en)The Dark Tower, 2004)
  8. La Clé des vents, 2012 ((en)The Wind Through the Keyhole, 2012)

La Tour sombre. (2012, mars 24). Wikipédia, l'encyclopédie libre. Page consultée le 08:49, avril 12, 2012 à partir de http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=La_Tour_sombre&oldid=76973927.

 

 

Si j'en parle aujourd'hui, c'est bien parce que je suis totalement investie dans la lecture du premier tome, qui pourrait être décourageant par son format (nouvelles), mais la quête est bel et bien réussie. Chaque soir, je reprends le chemin et j'accompagne mes héros.

Comme souvent avec Stephen King, il faut avoir le coeur bien accroché, certaines scènes sont très dures, voire immorales, mais c'est de la lecture, rien de plus ; le mystère est bien posé, les événements fantastiques arrivent là où on ne les attend pas, alors, je continue l'aventure en companie de Roland, le pistolero.

 

Ai-je dit que j'adorais Stephen King ?

 

Pour ceux qui veulent se lancer dans l'écriture, et qui apprécient un tant soit peu Stephen King, je recommande de lire son essai sur son art : Ecriture. Non seulement il y a des conseils techniques bien concrets, mais surtout, lorsque l'on tourne les pages, la motivation revient pour s'y mettre, sérieusement !

 

Bonnes lectures !

Repost 0
Published by Manue - dans Lecture
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 11:21

kaamelott2livre10

 

...pour rêver. Il y a aussi la télé !

 

Les sériKaamelottes télé en particulier. En principe, seules les séries américaines me détendent vraiment, mais il y a une grande exception, c'est Kaamelott

Les épisodes passent en boucle sur diverses chaînes, je ne cherche pas à les regarder, mais si je tombe dessus, je ne peux plus changer de chaîne !

Alexandre Astier est à mon avis, un génie, un artiste complet, et dans son rôle, parfait.

 

Repost 0
Published by Manue - dans Lecture
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 19:22

J'apprécie sans fin les romans et les films fantastiques.

 

Diariste assidue depuis plus de vingt ans, j'ai longtemps rêvé d'être un écrivain.

 

Après avoir lu des tas de livres,  j'ai eu comme un trop plein d'imagination et d'idées que j'ai finalement couchées sur le papier sous forme de roman.


Au-delà du besoin humain de faire passer mes messages, au-delà du besoin d'aller jusqu'au bout, de se confronter à l'épreuve de devoir tout reprendre, réécrire, corriger, et puis recommencer, j'avais besoin de réaliser un de mes rêves.

 

Ecrire un roman au bord de la mer est un duo de deux grands rêves que j'ai rendus accessibles, que mon obstination et mon besoin de liberté ont fait aboutir.

 

En quelques mois, Le Manoir est néVelvetweb.jpg.

 

Je l'ai renommé "Sorciers et Vampires - Le Manoir", afin que d'un coup d'oeil, on sache que quoi il parle.

 

Une suite est en chantier, et d'un manoir breton, nous irons découvrir d'autres mondes, légendaires, mystérieux, et pour le reste, c'est ma muse qui me le dira.

 

 

 

Repost 0
Published by Manue - dans Ecriture
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 12:51

Avis aux écrivains en herbe ou confirmés, je me propose de vous lire et vous proposer des corrections : orthographe et grammaire, réécriture si souhaité, avis critique si souhaité uniquement.

Relecture, correction et traduction anglais - français : romans, essais, articles, documentation technique, scientifique, informatique et médicale.

 

Repost 0
Published by Manue - dans Ecriture
commenter cet article